Catégories
cuisine phytothérapie

la bourrache

LA BOURRACHE

borago officinalis

Connaissez vous cette plante aux feuilles poilues et aux fleurs bleues en forme d’étoiles? Vous en avez surement vu dans les jardins, au bord d’un chemin.

Ici on l’arrache des jardin avec les autres « mauvaises herbes ». Alors quand l’année passée j’en ai planté plusieurs pieds au jardin les gens étaient plutôt surpris. Mais la bourrache est cultivé à bout alimentaire depuis le Moyen Age!

En Italie, mon papa en achète au marché ses feuilles pour les cuire comme des épinard. Elles sont délicieuses. Le gout est délicat et légèrement poivré. Mais ses vertus ne sont pas que gustatives! C’est un vrai trésor!

PROPRIETES THERAPEUTIQUES DE LA BOURRACHE

La bourrache contient des vitamine A, B, C et E et des acides gras efficaces pour la protection du système cardiovasculaire. des antocyanes. Elle a des propriétés diurétiques, émollientes, adoucissantes, sudorifiques.

LES FLEURS

Les fleurs de bourrache, en plus d’être super jolis, sont aussi comestibles! (elles ont un léger gout d’huitres!). On peut en mette dans les salades, ou sur du fromage frais. (attention à pas trop en abuser car

EN TISANE

Une infusion des fleurs de bourrache est l’idéale en cas de coup de froid, toux grasse, rhume, bronchite, On utilise une cuillère à soupe par tasse d’eau chaude, qu’on laisse infuser 10 min. On filtre et on peut boire jusqu’à 4 tasses par jour.

PLANTER LA BOURRACHE

C’est une plante spontanée, qui se ressème facilement. Mais moi je vous conseille de la semer, pour maitriser sa diffusion (elle est vite envahissante!). On peut récupérer les graines sur les fleures séchées.

AU JARDIN

La bourrache est un plante mellifère: ses fleurs attirent (et nourrissent) les abeilles. De plus elle éloigne du jardin les limaces, les escargot, la piéride et c’est aussi un anti-fongique pour les fraises. Les feuilles de bourrache sont parfaites comme engrais naturel pour la richesse en nitrates et potassium.

Pour en savoir plus:

L’HUILE DE BOURRACHE

Un autre chapitre devrait être dédié à l’huile qu’on peut extraire de la bourrache: c’est une des rares huiles à contenir l’acide gamma-linolenique, un précurseur des prostaglandines qui inhibe l’inflammation. En esthétique on peut appliquer l’huile sur la peau (effet anti âge, anti vergetures), les ongles (contre les ongles cassantes), les cheveux (pour les nourrir).

Francesca Manna – Thérapeute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *