Catégories
cuisine naturopathie

le pain au sarrasin fermenté

le pain au sarrasin fermenté

J’ai pris gout à la fermentation et, après avoir fait quelques conserves, j’ai voulu essayer la recette du pain au sarrasin fermenté du livre « Je découvre la fermentation: du vivant dans mon assiette! » de Hélène Schenberg et Louise Browaeys aux Editions Terre Vivante.

La fermentation est une méthode de conservation très ancienne qui revient « à la mode » pour son intérêt culinaire et nutritionnel. La fermentation rend les aliments plus digestes car elle provoque la formation d’enzymes qui vont pré-digérer les molécules les plus complexes et la qualité nutritionnelle de l’aliment est enrichie.

Le désavantage, pour les personnes qui la dégustent pour la première fois, c’est le gout surprenant, légèrement acidulé, qui peut déstabiliser.

pain au sarrasin fermenté

ingredients:

  • 500 g de graines de sarrasin non grillées
  • 220 ml eau
  • sel
  • huile d’olive (pour huiler le plat)

Il faut recouvrir le sarrasin d’eau et le laisser reposer au moins 12h. Après on le rince bien et on enlève le gluant qui en est ressorti (c’est des mucilages).

On met le sarrasin dans un robot et on le mouline avec l’eau et le sel jusqu’à obtention d une pâte lisse. La pâte doit rester au chaud. Moi j’ai été confiante, mais je ne pense pas que chez moi il faisait assez chaud et pour des circonstances imprévues j’ai laissé la pâte plus que 12h.

Le résultat :

La pâte n’a pas levée comme prévu (elle devait doubler de volume et mousser). J’ai quand même essayé la cuisson: il faut faire chauffer le four à 200° et enfourner quand la temperature est atteinte et baisser tout de suite à 180°. Il faut laisser cuire 1h.

Verdict:

Personnellement j’ai aimé. Ce n’est pas véritablement du pain comme on en a l’habitude. Ca rassemble plus à du pain de seigle, comme on en mange dans le nord Europe. Il est souple mais pas aéré, du coup on peut bien le tartiner et il se conserve longtemps. Son gout est prononcé, un peu âpre.

Le reste de la famille (et les amis qui ont gouté) n’ont pas accroché du tout. Donc il est tout pour moi!

Francesca Manna

Catégories
Non classé

la fin de l’été//bienvenue à l’automne

la fin de l’été// bienvenue à l’automne

Depuis toujours, la fin de l’été s’accompagne pour moi à une certaine mélancolie. Les ombres se font plus longues et les journées plus courtes, Le soleil est plus doux, la nature se prépare à changer de couleurs et à prendre ses habits d’automne. Le jardin commence à donner moins de fruits et légumes. Les vacances sont lointaines et les premiers bobos de la reprise apparaissent. On passe de l’insouciance des vacances aux responsabilités du travail et de l’organisation de la routine familiale.

petits cailloux francesca manna

Mais en grandissant j’ai appris à me dorloter dans cette sensation de légère tristesse, à en trouver la douceur et à en apprécier les nuances. La vie en montagne, où les saisons sont si évidentes, est une bonne école de vie pour apprendre à vivre le moment présent et à suivre la nature dans son évolution. Ici on devient vraiment part de la Nature, on baigne dedans.

Chaque mois a ses caractéristiques et on l’apprécie pour ça. Septembre est le mois de la reprise de l’école. Les enfants sont heureux et les parents encore plus. Ca sent les cahiers tout neufs et les crayons encore à tailler. La foret est humide et pullule de champignons. On laisse les glaces dans le congélateur et on préfère boire une tisane chaude.

J’adore le replis sur soi des mois plus froids. M’exposer à ce soleil qui ne brule plus, mais qui réchauffe quand même. Je guette l’apparition des feuilles jaunes et rouges sur les arbres avec émotion. Même la pluie me plait, et pas seulement pour sauter dans les flaques (avec des bottes en caoutchouc, svp!). Cette odeur de terre et de mousse qui se dégage quand la pluie est finie me rempli les poumons de bonheur.

Et vous, aimez vous l’arrivée de l’automne?

Francesca Manna

Catégories
Non classé

tarte à la tomate

tarte à la tomate

Des tomates, des tomates. Nous les avons tellement attendues et elles arrivent toutes au même temps. On en fait des grandes salades, les plus patient(e)s des coulis et toutes les recettes sont bienvenues pour pas s’en lasser. Ma dernière expérience a été faire une tarte à la tomate. Je vous partage la recette (super simple)

tarte à la tomate

pour la pâte:

  • farine semi-complète
  • eau
  • huile d’olive
  • sel

+

  • tomates
  • moutarde
  • basilic

Il faut préparer d’abord la pâte qui doit être souple mais pas collante (je ne vous mets pas de doses car moi je fait au pif!). On la étale avec les doigts dans un plat à tarte. On badigeonne le fond avec de la moutarde, ensuite on dispose des tomates coupées en tranches assez fines, on verse de l’huile d’olive, des feuilles de basilic hachées, du sel, du poivre. Il y en a qui mettent aussi du fromage rapé, moi j’en ai pas mis.

Hop, au four! et avec une petite salade verte le repas est prêt!

Je vous met aussi une petite sélection de recette à base de tomates (qui sont da ma liste « à essayer »):

Et vous? qu’est ce que vous cuisinez avec vos tomates?

Francesca Manna

Catégories
aromathérapie au cabinet au jardin cuisine naturopathie phytothérapie zéro déchet

magazines addicted

magazines addicted

Je suis une passionnée de journaux et revues depuis toute petite. J’aime bien regarder, explorer, feuilleter et lire! Depuis quelque temps j’essaie de limiter au minimum mes achats chez le marchand de journaux pour réduire mes déchets papier et de faire profiter de mes lectures à d’autres que moi en déposant les magazines lus dans les boites à dons ou boites à livre autour de chez moi. Mais il y a certains magazines dont j’ai du mal à me passer (et à me séparer) et ils sont tous liés à mes études en naturopathie et à ma quête d’une vie plus saine et écologique:

Photo by Annie Spratt on Unsplash

  • Slowly Veggie était un journal de cuisine saine et vitaminée, une vraie mine de recettes! Je l’avais découvert en Italie et je garde précieusement tous les numéros, car selon la saison et l’humeur les gouts alimentaires peuvent changer. Depuis peu il a fusionné avec Saveurs, un autre magazine de cuisine, pour donner lieu à Saveurs Green mais je n’ai pas encore découvert cette nouvelle formule //4,95€ par numéro. Sortie bi-mensuelle//
  • Plantes & Santé: un journal qui peut intéresser tout le monde, mais particulièrement riche pour ceux qui font des études de phytothérapie pour toutes les recettes et indications fournies. Les recettes de cuisine sont aussi très interessantes! Il vaut largement son prix et on trouve souvent des promos pour les abonnements //4,90€ par numéro. Sortie mensuelle//
  • Naturelles: un magazine au look capturant et en papier recyclé, avec des dossiers sur des sujets spécifiques et toutes les solutions naturopathiques que l’on peut proposer. A mon avis ça reste un peu cher, mais si le sujet est interessant ça vaut le cout! //7,50€ par numéro papier. 4,90€ par numéro en version numérique Sortie tri-mestrielle//
  • Rebelles Santé: une petite revue indépendante aux sujets très variés, concernant la santé, mais aussi le jardin, la cuisine etc. Les conseils sont issus de multiples disciplines: lithothérapie, aromathérapie, tai chi etc. //4,20€ par numero. Sortie mensuelle//
  • Alternative Santé: un petit feuillet sans images mais dense en informations. On le paye un peu cher à cause du manque de pub (dont on se passe bien). /5,95€ par numéro. Sortie mensuelle. En ce moment l’abonnement est à 24 pour la version 100% numérique //
  • Flow : un magazine hollandais qui uni un graphisme très créatif et des sujets culturels, zen. Tellement beau et il fait tellement du bien! //7,90€ par numéro. Sortie mensuelle//

Vous trouverez la plus part des ces magazines dans la salle d’attente dans mon cabinet (en ce moment on va peut être éviter).

Et vous? des magazines interessants à me conseiller? quelles sont vos lectures papiers?

Francesca Manna