au jardin, cuisine, naturopathie, phytothérapie

mes amies sauvages #2 le pissenlit – dent de lion

J’ai choisi de continuer cette nouvelle série d’articles sur mes amies les plantes sauvages et comestibles par le pissenlit (Taraxacum officinalis).

On le reconnait facilement à ses grandes fleurs jaunes (que en réalité sont un ensemble de fleurs), à ses feuilles dentelées ou à ses graines qui se répandent en soufflant sur les boules et qui volent partout. Il est donc très facile à reconnaitre et à manger. Mais si vous ne le connaissez pas je vous invite à regarder cette video, pour en savoir plus. La totalité de la plante est comestible et ses grandes fleurs jaunes sont comme des soleils dispersés dans la nature. Dans ma famille nous en faisons d agréables salades.

On peut y rajouter aussi les fleurs. Mais je pense que culturellement, çela soit un peu plus compliqué de manger des fleurs. Alors on peut plus facilement les utiliser pour en faire la confiture, qu’on appelle aussi cramaillotte ou miel de pissenlits. Elle a le gout et la couleur du miel et est gorgé de pollen.

Les propriétés du pissenlit:

  • son gout amer permet de détoxifier le foie
  • il stimule le drainage
  • est très riche en calcium, en vitamine C, E et du groupe B

et maintenant…. en cuisine!!!

QUICHE SAUVAGE AUX PISSENLITS

ma quiche sauvage aux pissenlits

ingredients:

  • 150 g farine semi-intégrale de blé
  • 150 g farine sarrazin
  • 1 càc bicarbonate
  • 1 càc sel
  • 60 ml huile de tournesol
  • 100 g d’eau

pour la farce

  • 600 g de pissenlits
  • 200 g de fromage frais de chèvre
  • une gousse d’ail
  • un demi oignon
  • huile d’olive
  • sel 
  • poivre

Bien nettoyer les pissenlits en les mettant à tremper dans l’eau et le vinaigre. Les rincer à fond et les couper en petits morceaux avec des ciseaux. Faire dorer de l’oignon et la gousse d’ail écrasée dans de l’huile d’olive. Rajouter les pissenlits et les faire assouplir. Saler et poivrer. 

Mélanger dans une coupelle les pissenlits avec le fromage de chèvre frais. Déposer la mixture dans la pâte.

La recette originale est celle ci sur le site (en italien) de la Cucina Naturale

à essayer aussi:

Francesca Manna Naturopathe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *